Récupérateur de chaleur des eaux domestiques, ventilation géothermique et chauffe-eau instantané … que penser de ces nouvelles technologies ? (Contech 3)

Archibio était présent jeudi 29 novembre au palais des congrès pour le salon Contech, salon destiné aux professionnels du bâtiment. De nombreuses conférences étaient au programme de la journée. Chose promise, chose due, voici un petit retour sur quelques conférences auxquelles nous avons assisté:

 
Partie 3 :
Récupérateurs de chaleur des eaux domestiques, installations de ventilation géothermique et chauffe-eau sans réservoir : doit-on succomber à toutes ces nouvelles technologies?
 
Le « Powerpipe » est presque toujours rentable. Les chauffe-eau instantanés sont encore trop chers. Le puits canadien est une technique peu connue et maîtrisée. Voilà quelques conclusions tirées de recherches effectuées par  la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et présentées par Jacques Charlebois, conseiller en recherche et diffusion de l’information à la SCHL à Contech. Retour rapide sur les résultats présentés.
 
 
L'eau chaude utilisée lors d’une douche s’écoule quelques secondes plus tard dans le drain, amenant avec elle 80% à 90% de l’énergie qui a servi à la chauffer. Les récupérateurs de chaleur des eaux domestiques, vendus sous les marques de commerce « Powerpipe », « Retherm » et « GFX » permettent de transférer cette chaleur qui serait autrement perdue à l’eau froide. Selon la SCHL, ces appareils qui coûtent entre 700$ et 800$ (achat et installation) sont robustes et durables. Ils ont souvent une bonne rentabilité, qui dépend néanmoins de plusieurs facteurs, dont le nombre de personnes dans la maison, la longueur moyenne de la douche et le prix de l’électricité. Vous songez en installer un chez vous? Utiliser ce calculateur  pour estimer les économies annuelles qui vous pourriez réaliser
 
Pour en savoir plus, consultez, le résumé de la recherche de la SCHL 
 
Récupérateur de chaleur - Crédit: Alec Derghazarian
 
 
 
Les chauffe-eau instantanés ne comportent pas de réservoir comme c’est le cas des chauffe-eau traditionnels. Ils sont donc compacts et ne chauffent que sur demande, lorsqu’on ouvre le robinet d’eau. Fini le chauffage inutile de l’eau quand vous partez en vacances! Qu’en est-il de leur efficacité et de leur rentabilité? La SCHL a installé ces appareils dans 23 maisons en Ontario chauffées au gaz dont elle a mesuré au préalable la consommation d’énergie et d’eau. Le verdict : réduction de 43% de la consommation du gaz naturel dédié au chauffage de l’eau, mais augmentation de la consommation d’eau de 2%. Cette dernière a cru parce que les occupants ont fait couler plus longtemps l’eau avant qu’elle n’atteigne la chaleur désirée. L’économie moyenne d’énergie a été évaluée à 69$ par année, pour un appareil qui en coûte 3000$, installation incluse. M. Charlebois expliquait que la rentabilité n’était pas chose acquise, mais le conseiller soulignait que le prix d’achat de ces appareils pourrait descendre dans l’avenir.
 
 
 
 
 
Enfin, la SCHL a effectué une recherche sur la ventilation géothermique, aussi appelé « puits canadien ». Le puits canadien consiste en un réseau de tuyaux enfouis sous terre par lequel on aspire l’air frais avant de le distribuer dans la maison. La température du sol, qui est autour de 8deg C., fournit un air climatisé gratuit en été et préchauffe un air extérieur hivernal qui est souvent plusieurs degrés sous-zéro.  D’une simplicité « illusoire », ces systèmes sont plutôt complexes selon M. Charlebois. Ce dernier a noté que la grande variabilité des installations résidentielles et leur rareté au Canada a empêché la SCHL d’en effectuer une étude rigoureuse. Le conseiller a toutefois présenté quelques conclusions d’ordre général, notamment  que l’entretien et le nettoyage sur le long terme étaient essentiels et que ces systèmes sont peu efficaces lorsque raccordés à un VRC
 
 
Installation d'un puits canadien - Crédit: Yanni Milon
 
 
 

Navigation

À propos La Ruche Découvrez Formation ÉcoEntrepreneur
Mission Posez une question Bois cordé Nos formations Programme d’accréditation ÉcoEntrepreneur
Historique   Chanvre    
Conseil d'administration   Cob    
Équipe   Earthship    
Rapport d'activités   Enduits à la chaux    
Contact   Paille    
    Permaculture