Cob : Témoignage

La petite cabane de cob à St-Ambroise-de-Kildare

Jean-François Ng, de Cob St-Ambroise, a construit une petite cabane de jardin en cob sur un rang de campagne à Saint-Ambroise-de-Kildare en suivant les principes philosophiques du livre The Hand Sculpted House de Ianto Evans. 

Jean-François expérimente cette façon de construire depuis 2008. Il a pris l’argile sur le site, à peine à quatre pieds des murs. La paille provient d’un agriculteur voisin et le sable, du village. Sa petite cabane de forme ovale et haute de deux étages a une superficie intérieure de moins de 120 pieds carrés.  Au rez-de-chaussée se trouvent un foyer de masse de type Rocket Stove et  un plancher de masse radiant, chauffé par le foyer et par 3 grandes fenêtres orientées au sud. 

Les murs de la cabane sont protégés par une toiture de chaume (composée de paille de phragmite) avec un débord de toit de 4 pieds.


Construction de la fondation en pierres

 


Construction du mur, vue du nord-ouest

 


Installation de la toiture et des fenêtres

 

Un projet toujours en évolution
Une enveloppe sera construite en 2012. Elle sera divisée en trois sections : une entrée, une serre et un entrepôt. La fondation de pierre sera isolée par l'extérieur.

Cette petite cabane est au centre d'un projet d’aménagement du terrain en permaculture.  Elle sera entourée d'un mur et de végétation qui réguleront la température du bâtiment. Des conifères au nord-ouest la protègeront des vents du nord, un mur de cob à l'est, des vents de l'est.  Des vignes au sud-ouest réguleront la surchauffe causée par le soleil d'été.

De plus, le mur de cob servira de structure pour accumuler la chaleur et créer un micro climat pour arbres fruitiers, il contiendra un foyer de type Rumford pour feu extérieur et délimitera un enclos extérieur.

 

Observations et conseils de Jean-François
Malgré l'imposante épaisseur des murs, les pertes de chaleurs sont surtout dues à la grande superficie des fenêtres du sud. Même les hublots côté nord sont une bonne source de drainage de chaleur, de jour comme de nuit. Un simple rideau de jute permet de diminuer l'écart de température entre les fenêtres et les murs.

Idéalement, des volets thermiques devraient être installés à l'extérieur afin d'éviter les pertes de chaleur sous forme de rayonnement.

Cette construction se comporte comme un imposant foyer de masse. Lorsqu'elle est froide, un grand effort énergétique est nécessaire pour amener l'intérieur à une température confortable. Une fois la température atteinte, un minimum d'énergie suffit à entretenir l'inertie thermique.

L'épaisseur de la couche de phragmite sur la toiture n'est pas suffisante et pas assez compactée. Idéalement, une épaisseur de 1 pied aurait été nécessaire. Pour compenser cette faiblesse, une couche de crépis a été appliquée sous la toiture pour bloquer les infiltrations d'air et une couche de laine de mouton sera placée entre les chevrons, retenus par des planches de bois.

Le mur de cob de l’étage n'est pas assez épais. Une couche d'isolation sera ajoutée à l'extérieur du mur.

L'autoconstruction de cette cabane a permis de faire de belles rencontres!  Les échanges ont tous été fructueux autant pour moi que pour ceux qui ont participé à la construction.

 

En résumé
Construire en cob au Québec demeure un défi intéressant à relever, mais l'expérience en vaut le coup! Faible coût de construction, faible empreinte écologique, aucun déchet généré et les constructions se fondent dans le décor.

Un autre aspect intéressant est la possibilité est de créer des espaces multifonctionnels. Par exemple, le foyer sert de chauffage, de banc, de tapis de semis et de surface de cuisson. Le mobilier peut-être sculpté à même les murs !

Cependant, il faut faire attention avec le cob!  J'encourage tous ceux et toutes celles qui désirent se construire en cob à réaliser de petits projets d’abord. La construction d'un four à pain en cob peut s'avérer une expérience enrichissante et rassembleuse, et l'utilisation du cob avec d’autres matériaux tels que la paille peut être un choix judicieux.

Bon cob et au plaisir de vous rencontrer !
Jean-François Ng
jean.francois.ng (at) gmail.com

Navigation

À propos La Ruche Découvrez Formation ÉcoEntrepreneur
Mission Posez une question Bois cordé Nos formations Programme d’accréditation ÉcoEntrepreneur
Historique   Chanvre    
Conseil d'administration   Cob    
Équipe   Earthship    
Rapport d'activités   Enduits à la chaux    
Contact   Paille    
    Permaculture